cartes tarrot
Laddiction à la voyance peut créer des drames financiers, et donc psychologiques et familiaux. Pourtant, très peu d’attention y est consacrée, que ce soit dans la recherche scientifique, ou au niveau légal. 

Introduction

 La première fois que j’ai entendu parler de l’addiction à la voyante, c’était d’une voyante elle-même. Celle-ci m’avait contacté pour prendre un RDV en m’expliquant qu’elle constatait que certains de ses clients l’appelaient très souvent et lui semblaient addicts. Ce qui la préoccupait en premier lieu, c’est que les sommes en jeu étaient très élevées. Son projet était d’écrire un livre et de prendre quelques informations sur l’addiction.
La deuxième fois, c’est lorsqu’une patiente est venu me consulter pour une addiction à la voyance. Cette addiction lui coûtait plusieurs milliers d’euros par mois et elle se trouvait déjà très endettée.

Les addictions comportementales

On entend de plus en plus souvent parler d’addictions comportementales comme l’addiction aux jeux vidéo, l’addiction à la pornographie ou encore l’addiction aux réseaux sociaux. En effet, il apparaît maintenant clairement que les addictions n’émergent pas nécessairement de l’interaction entre un organisme vivant et une substance mais peuvent également émerger de l’interaction entre un organisme, un comportement et l’environnement.  L’inclusion de l’addiction aux jeux de hasard dans le DSM-5 est significative de ce nouveau virage : ‘Les recherches récentes sur l’addiction aux jeux de hasard ont montré un profil clinique similaire à celui des addictions aux substances, et les récentes données de l’imagerie cérébrale montrent que des déclencheurs associés au jeu activent des structures de récompense dans le cerveau davantage que les drogues addictives. Le comité a pris la position de considérer l’addiction comme une maladie du système de récompense, et les jeux de hasard activent les structures cérébrales de récompense qui renforcent les comportements de jeu compulsifs. Donc, un comportement qui active le système de récompense peut avoir les mêmes effets qu’une drogue” (1)

Besoin urgent d’un cadre légal pour protéger les victimes

Le chiffre d’affaire de la voyance en France est parfois estimé à plus de 3 milliards d’euros par an (3). Une séance en ligne revient approximativement à 15 à 30 euros pour une consultation de 15 minutes (4). Sachant que la patiente qui était venue à ma consultation recourait à 5 consultations par jour en moyenne, cela lui coûtait plusieurs milliers d’euros par mois. Dans le cadre de l’addiction aux jeux de hasard, il est possible de s’interdire de jeux. Il est nécessaire de fournir un cadre légal pour permettre aux victimes d’une addiction à la voyance de s’interdire l’accès aux services de divination.

 

 

SOURCES

  1. Rosenberg, K.P. & Feder,L.C.(2014). The history of behavioral addictions. In K.P. Rosensberg & L.C.Feder. Behavioral Addictions: Criteria, Evidence, and Treatment (pp1-15).London: academic press.
  2. Grall-Bronnec, M., Bulteau, S., Victorri-Vigneau, C., Bouju, G., & Sauvaget, A. (2015). Fortune telling addiction: Unfortunately a serious topic about a case report. Journal of Behavioral Addictions, 4(1), 27-31. doi:10.1556/jba.4.2015.1.7
  3. https://inad.info/blog/presse-ecrite/527-insee-voyance-les-mauvais-chiffr, consulté le 09/11/20.
  4. https://www.guide-astrologie.fr/combien-coute-une-consultation-de-voyance-en-ligne/, consulté le 09/11/20.
  5. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15814, consulté le 09/11/20

 

Pierre Orban

Psychologue Clinicien – Formateur FCPS